Les marketPlace : la bonne solution pour se lancer ?

Intégrer une marketPlace peut être une bonne solution pour démarrer une activité e-commerce rapidement sans trop de frais. L’offre s’est largement développée et va jusqu’à proposer la gestion complète de la logistique. Tour d’horizon.

Définition de la marketPlace

C’est la possibilité qu’offre un site marchand d’héberger d’autres vendeurs contre une commission sur les ventes. La plupart des grands e-commerçant proposent ce type de deals (FNAC, Amazon, Rue du Commerce…). Il existe un très grand nombre de marketPlace, généraliste mais aussi spécialisées sur certains types de produits, Tan BtoC que BtoB.

Comment ça marche une market Place ?

L’inscription s’effectue en ligne, tout comme le référencement des produits. Le vendeur doit fournir les éléments de vente (fiche produit etc…) et s’engage sur des délais et couts de livraison.

Amazon propose une inscription gratuite, contre commission de 0,99 €HT par article vendu (+commission sur ventes) mais aussi une inscription « Pro » à 39 €HT par mois (+commission sur ventes). Les commissions sont fixées en fonction du type d’objet vendu.

Amazon, qui reste la market Place la plus avancée, propose tout une série de services pour les vendeurs, notamment la gestion des envois. Avec Expédié par Amazon, la société stocke vos produit et se charge de les acheminer. Bien entendu le service est payant (Frais d’expédition suivant la taille et frais de stockage au m3).

Les avantages et les inconvénients de la présence sur les marketPlace

En plus de permettre un lancement à moindre coût, la marketPlace permet d’exposer ses produits à de forts trafic et volumes de recherche.

Pour autant, il ne suffit pas d’être présent pour vendre et faire du volume. Comme souvent sur le web, présence ne veut pas dire visibilité. Ainsi un projet marketPlace doit être considéré comme un projet en soi et pour être efficace, le vendeur doit activer les leviers de visibilité tant e-commerce (fiche produit détaillée, visuels…) que spécifiques aux marketPlace. Des leviers essentiellement basés sur la capacité à satisfaire le client : en plus du prix agressif dû à une forte concurrence sur les produits, les vendeurs doivent intégrer les systèmes de notation et de nombre de vente susceptibles de les faire émerger et aller jusqu’à mener une politique d’achat d’espace pour plus de visibilité. Ici encore les Marketplace proposent des outils de mise en avant payants sur les sites.

Ainsi, un business plan intégrant les commissions mais aussi des frais de communication en plus de la mise en place de la logistique doit naturellement précéder tout lancement.

Quelle marketPlace choisir ?

Julien Buhagiar propose sur son blog une liste « à jour » des marketPlace actives en France par secteur d’activité

A côté des généralistes, on retrouve des marketPlace spécialisées dans à peu près tous les secteurs (santé, bricolage, sport, …).  Le choix d’une marketPlace, par delà les aspects commerciaux, s’effectuera tout d’abord en fonction des produits à la vente. Pour autant dans un contexte de « multi-fidélité », pour ne pas dire d’infidélité, des clients, il pourra être intéressant pour un marchand d’être présent sur plusieurs marketPlace afin d’optimiser les chances de toucher un masse critique de client et de réaliser du volume.

(Crédit photo : Artificial Photography )

Prêt à vous lancer, étudions ensemble la meilleure stratégie pour votre e-commerce !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.