Site Overlay

Je suis agile delivery manager

Non non, ne vous précipitez pas sur votre Scrum guide ou autres littérature, le role d’agile delivery manager n’existe pas ! Sucking job pour certain, nouveau rôle pour d’autres… la fonction est plutôt décriée par les puristes et les job description varient pas mal.

Le delivery manager historique

Historiquement dans les ESN ou autres, le delivery manager, ou service delivery manager, est en charge de l’adéquation entre les objectifs attendus (livraisons mais aussi performance) et la situation réelle. Il s’assure que chaque partie est en mesure de tenir ses engagements (contract management), que le planning est réaliste et respecté, que les risques sont identifiés et gérés dans la but de “satisfaire” le client. Dans la pratique c’est souvent une sorte de médiateur entre un client et les divers acteurs d’un projet pour arriver à relancer un projet en difficulté ou assurer la bonne marche d’un nouveau projet. C’est donc un rôle de contrôle et de management dont on ne voit naturellement pas l’intérêt ou la valeur ajoutée dans me cadre d’une équipe agile auto gérée avec un PO, pour le quoi, et un Scrum Master, pour le cadre et une équipe de dev pour le quand et le comment, d’autant plus quand un coach intervient ponctuellement pour l’amélioration de l’équipe.

Agile delivery manager

Marty Cagan dans “Inspired” parle du rôle de delivery manager comme un facilitateur utile pour aider l’équipe a déployer plus vite en supprimant les obstacles. On peut se demander comment ce role s’intègre dans une équipe Scrum notamment par rapport au Scrum Master, et en effet les roles peuvent sembler similaires lorsqu’on imagine une équipe courte qui démarre un projet dans un environnement full Scrum. De même dans les très grosses équipes, on peut apparenter le Delivery Manager Agile au Program Manager qui est recommandé notamment dans SaFE.

Dans le cadre de transformation digitales de grandes organisations, nous sommes obligés d’inventer des modèles qui intègrent au mieux les Frameworks proposés tout en prenant en compte l’organisation et la culture existante (et en mouvement). Le role du delivery manager sera avant tout d’intégrer et de faciliter les pratiques Scrum ou agile au coeur d’un écosystème étendu. Ce choc entre les “deux mondes”, qui est à la fois méthodologique et technologique, crée autant d’obstacles qui pourraient consommer du temps au Scrum Master, un temps qui n’est plus utilisé pour créer l’environnement nécessaire à la bonne marche de Scrum dans l’équipe.

Les conditions de succès

Mal accepté des scrum gurus, différent de l’image que s’en font les habitués, l’agile Delivery Manager doit trouver sa place dans l’équipe. Il doit en premier lieu veiller à s’intégrer au collectif et à apprendre très rapidement les relations et dépendances de son nouvel écosystème. C’est grâce à une posture d’apprenant serviteur qu’il peut y arriver.

Autre clé de sa réussite, le couple qu’il forme avec le Scrum Master. Coordination, les échanges fréquents, explications… Chacun doit trouver sa place au service de l’équipe.

Enfin parcequ’il est au milieu et doit amener de la hauteur, il est nécessaire qu’il réussisse à combiner connaissance du framework, du product management avec une compréhension assez fine des enjeux et de l’organisation de l’entreprise, écrite et vécue.

Comme toujours, on en revient au mindset

L’agile Delivery Manager n’est jamais qu’un facilitateur de plus pour intégrer l’équipe dans un écosystème complexe tant au niveau des process que des relations. Ce “rôle”, qui évolue d’une organisation à l’autre et d’une équipe à l’autre, est très clairement vouée à s’effacer, tout du moins à se transformer au fur et à mesure que l’organisation progresse.

Il apporte son aide sur les sujets transverses qui touchent aux adhérences avec l’organisation de l’entreprise et sa stratégie. Il est en appui de toute l’équipe, notamment du Scrum Master, sur les sujet plus globaux. Il initie, propose, guide, et fait lorsqu’il le faut. Un rôle qui ne peut fonctionner que dans une démarche de service (servant leader) et un état d’esprit agile (transparence, inspection, adaptation).

Et vous, avez-vous ce type de rôle dans votre organisation ? Quelles sont ses missions ? Son titre ? Pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *